Après l’accouchement, il est naturel que le sexe soit moins confortable au début.

Q. Depuis la naissance de notre bébé cette année, mon mari et moi ne trouvons ni le temps ni l’énergie nécessaires pour faire l’amour plus d’une fois par mois. À chaque fois, il me semble que mon vagin est plus étroit et que la pénétration est plus inconfortable. C’est presque au point où je ne veux plus faire l’amour! Que se passe-t-il?

Personne ne peut vous reprocher d’appréhender les rapports intimes si cela vous fait mal, mais n’acceptez pas cette douleur comme étant inévitable ou permanente. Vous avez juste besoin de savoir pourquoi cela fait mal – un processus qui peut impliquer de prendre en compte des facteurs à la fois physiques et psychologiques.

Type d’accouchement: « Vous pouvez vous attendre à plus de douleur à la suite d’un accouchement par voie basse qu’à une césarienne, et encore plus si vous avez eu une épisiotomie ou un déchirement pendant l’accouchement ».

Sécheresse vaginale: Il s’agit d’une affection courante après l’accouchement, en particulier pendant l’allaitement. « Après l’accouchement intervient une baisse importante du taux d’œstrogènes, ce qui provoque un assèchement de la paroi vaginale, un amincissement et un inconfort dus à une lubrification réduite ». Après quatre mois d’allaitement, votre taux d’œstrogènes devrait être suffisant pour rendre les rapports sexuels beaucoup plus confortables. Consultez votre sage femme ou gynécologue pour toutes questions, et en attendant, utilisez un lubrifiant vaginal à base d’eau pour faciliter les choses.

Transition en douceur

Enfin, rappelez-vous que la fatigue et le ressentiment sont aussi de gros meurtriers de la libido. L’arrivée d’un nouveau né dans votre vie est merveilleux, mais aussi «épuisant» et très prenant

Essayez de vous accorder des moments pour vous, faites de l’exercice, trouvez des moments de complicités avec votre conjoint afin de retrouver confiance en vous et de vous remémorez ce qui vous unissez avant l’arrivé de bébé. Être une super maman ou un super papa ne nécessite pas d’oublier la femme où l’homme que l’on est. Ce rôle est parfois mis entre parenthèse avec l’arrivée de bébé. Accordez vous le temps de redécouvrir qui vous êtes. Cette étape est nécessaire vers le retour à une sexualité apaisé et heureuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisir votre commentaire
Saisir votre nom