Les mamans à travers le monde

Que pensent les femmes du monde entier de la façon d’élever leurs enfants ?

Que font les mères du monde entier toute la journée ?

De quoi rêvent-elles pour leurs enfants ? L’endroit où elles vivent importe-t-il ? Peu importe combien d’argent elles ont ? Est-ce important qu’elles vivent dans un petit appartement ou une grande maison ?

Les mères des autres pays sont-elles plus heureuses là où elles sont – ou non ?

Nous avons échangé avec des femmes de plusieurs nationalités et chaque maman avec qui nous avons parlé nous a appris beaucoup de choses sur la maternité et la féminité et finalement leur position sur la carte du monde importe peu.

Nous avons décidé de partager avec vous aujourd’hui ce que nous avons appris en échangeant avec des mères qui vivent en France, en Australie, en Nouvelle-Zélande, au Japon, au Canada, en Malaisie, en Allemagne, en Écosse, en Angleterre, en Norvège, en Islande et aux États-Unis.

Ces vérités, bien qu’elles ne soient pas toujours noires ou blanches, sont universelles pour beaucoup de mères.

Ces vérités sont un aperçu de la réalité des mamans modernes d’aujourd’hui qui sont confrontées à une pression constante pour être plus que ce qu’elles peuvent être en une seule journée, mais elles se démènent et essayent.

Maintenant, place aux 10 vérités vérités…

Vérité n° 1
Nous sommes tous perfectionnistes.
La vérité est que nous voulons tous la vie parfaite, la maison parfaite, le projet parfait pour remplir nos journées. nous voulons tous des enfants parfaitement bien élevés, des devoirs parfaitement faits et des repas parfaits. nous voulons tous plus de temps pour nous et passer du temps avec notre famille. Nous voulons tous plus d’argent. Nous voulons tous des jours plus joyeux. Nous voulons tous une maison propre, des vêtements décents et un enfant qui ne dise jamais à sa maman « je te déteste ».

Vérité n° 2
Nous recherchons tous , mais nous atteignons rarement, une vie équilibrée.
La vérité, c’est que nous n’aurons jamais assez de temps pour nous. La vérité est qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de trouver et d’atteindre l’équilibre tout en élevant ses enfants. En fait, il n’y a que des efforts constants, des remises en question et des ajustements pour trouver la bonne façon d’élever ses enfants, de travailler, de vivre et de rêver sans rien perdre de son énergie. L’équilibre est un voyage, pas une destination.

Vérité No. 3
Les mères (et les pères) crient pour une raison.
La vérité, c’est qu’on crie parfois , c’est qu’on ne veut pas crier et c’est qu’on sait que crier n’aide pas. La vérité, c’est qu’on veut arrêter de crier. Nous ferons n’importe quoi pour arrêter de crier, mais beaucoup de nos tentatives échouent. Cesser de crier est impossible, tout comme il est difficile de se défaire d’une mauvaise habitude. Mais une fois que nous nous sommes arrêtés, nous nous rendons compte à quel point c’est bon, à quel point c’est bénéfique et à quel point cela change la vie.

Vérité No. 4
Nous avons tous besoin de plus de temps pour nous.
La vérité, c’est qu’il est difficile de trouver du temps, difficile de prendre du temps et que c’est difficile de le savourer le temps. La vérité, c’est que si nous avions plus de temps, nous aurions encore l’impression de ne pas avoir assez de temps. Le temps est comme l’eau. Il nous glisse entre les mains et s’évapore si nous ne savons pas comment le conserver.

Vérité n° 5
Nous sommes tous seuls.
La vérité, c’est que chaque maman s’est sentie – ou se sent encore – très seule et abandonnée, souvent pendant des jours, des semaines – ou des mois – à la fois, pour survivre et se débrouiller seule. Et c’est si difficile parfois qu’elle utilise Internet pour se défaire de ce besoin de communiquer avec des adultes.

Vérité n° 6
Nous ressentons tous les avantages et les inconvénients des médias sociaux.
La vérité, c’est que toutes les mamans ont trouvé des liens et des amitiés en ligne qui l’aident à ne pas se sentir si seule. Mais en même temps, elle se trouve également entraînée dans le monde des médias sociaux au détriment de sa famille, de son foyer et de ses enfants. Les médias sociaux sont à la fois quelque chose à laquelle nous nous accrochons étroitement et une corde raide sur laquelle nous essayons désespérément de marcher avec prudence.

Vérité n° 7
Nous sommes tous désemparés.
La vérité est que ce qui fonctionne pour une famille ne fonctionne pas pour une autre. La vérité est que les conseils d’un livre sur le rôle parental fonctionnent un jour, mais pas le lendemain. La vérité est que les idées d’un blogue sur le rôle parental semblent bonnes, mais lorsqu’elles sont mises en œuvre, elles ont l’effet inverse. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise voie. A notre façon et plus vite nous nous rendons compte que plus nous devenons heureux.

Vérité No. 8
Nous devons tous apprendre à nous faire confiance.
La vérité, c’est que nous savons ce que nous faisons. La vérité, c’est que nous connaissons mieux nos enfants. La vérité, c’est que, la plupart du temps, nous faisons un meilleur travail que nous ne le croyons. Apprendre à faire confiance à ce que nous savons être le meilleur, ce que nous savons être idéal pour nous-mêmes et pour nos familles est le meilleur cadeau que nous puissions jamais nous faire.

Vérité No. 9
On a tous peur de foirer.
La vérité, c’est que nous avons peur de rater quelque chose. La vérité, c’est que nous craignons de ne pas être parfaits et que nos enfants, nos voisins, nos camarades d’école s’en rendront compte. La vérité, c’est que nous poursuivons tous le mythe de la mère parfaite.

Vérité No. 10
Vous êtes une maman géniale
La vérité, c’est que vous êtes une maman extraordinaire et que votre vos proches ont de la chance de vous avoir et que vous avez de la chance vous aussi de les avoir.

Soyez vous même et n’oubliez pas de dire à ceux qui compte pour vous que vous les aimez.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Saisir votre commentaire
Saisir votre nom