vendredi 14 avril 2017

Allaiter en public

Un soir de la fin 2016, ma copine Marie va voir un concert de "Crida cie" à Toulouse.
Sa copine Jur est sur scène, le concert commence.

En plein milieu d'une chanson, Jur arrête de chanter. Elle tend l'oreille... un bébé pleure.

"C'est la mienne.... ça me tue". 

Et la voilà qui descend, va chercher son bébé puis remonte sur scène, ouvre son corsage et met son bébé au sein, tout en reprenant une chanson... plus douce.



Cette image est à mes yeux magnifique. C'est l'incarnation même de l'expression "Allaiter en public" ! ou plutôt, "allaiter devant un public". Car ce soir là, comment ne pas voir ce qui crève les yeux ?
Que c'est beau cet enfant accroché à sa mère, que c'est naturel, que c'est doux pour les yeux et le coeur.

J'aimerais voir ce "spectacle" à tout les coins de rue, dans tous les cafés, les queues des supermarchés, les salles d'attente. Et je ne suis pas la seule qui devrait voir ce spectacle.

Que font aujourd'hui la majorité des petites filles à qui l'on a gentiment donné un poupon ? Elle leur donne un biberon. Dans la tête de nos enfants, et dans notre tête quand nous étions nous aussi enfants, le biberon est la norme.
Alors je ne vais pas revenir sur le fait que l'allaitement est vraiment ce qu'il y a de meilleur pour les enfants. Le lait maternisé est un pâle substitut qui ne devrait être proposé que dans les cas médicalement encadré de souffrance maternelle ou de précocité, de la même manière qu'on ne devrait pas proposer une césarienne "de confort". Je vous en ai déjà parlé ici et ici.

Pour changer cette image, nous avons besoin de figures maternelles fortes, comme Jur, pour briser ce tabou de l'allaitement en public. Pour changer la donne, nos enfants (et pas que) doivent avoir des images de bébés et d'enfants allaités autour d'eux.



Arrêtons de nous cacher, si nous le sentons, si c'est possible pour nous. Soyons fière de ce que nous faisons, car il y a de quoi ! Changer le monde c'est un bien beau défi !


C'est par exemple ce que Ashley tente de faire en publiant sur son profil Facebook des photos d'elle allaitant en public. Elle dénonce les pressions dont elle est victime.

Avez-vous remarqué la curiosité naturelle qu'ont les enfants à la vue d'une maman donnant le sein à son bébé ? Je suis toujours étonnée de la distance qu'il peut y avoir avec le regard de certains adultes, révoltés ou qui se sentent agressés par cette image.

Il est inconcevable d'être reçue comme cette mère dans un commissariat qui a été insultée et mise à la porte parce qu'elle demandait une chaise pour allaiter son fils de deux mois. "Vous n'allez pas imposer ça aux gens !" voilà ce qu'elle s'est entendue dire sur un ton très agressif, avant de devoir quitter les lieux.
Je trouve honteux que les personnes qui doivent protéger la population se permette de mettre à la porte une famille sous prétexte d'exhibition ?

Si comme moi vous êtes indigné par ce comportement, je vous invite à signer la pétition ici.



Pour que l'allaitement redevienne la norme.


Un grand merci à Marie pour sa contribution à cet article, et par la même occasion, à Jur pour cette magnifique preuve d'amour qu'elle a donné à son fils.

Addendum du 10/05/2017 : Youhou super nouvelle !!!

vendredi 31 mars 2017

L'école en Finlande vue par Michaël Moore

Vous connaissez Michaël Moore ? Le réalisateur de "Bowling for Colombine" ?

Il s'intéresse en ce moment à l'éducation délivrée aux Etats-Unis, et fait dans cette vidéo une comparaison criante de vérité avec l'école en Finlande.

 J'ai beaucoup aimé le lien entre :
"pas d'école privée"
--> les parents riches ne peuvent pas mettre leurs enfants ailleurs qu'à l'école publique
--> ils prennent grand soin de donner suffisamment de moyen à l'école publique pour que leurs enfants y soient bien
--> toutes les classes sociales sont mélangées
--> les enfants une fois adultes ne portent pas le même regard sur les gens pauvres.

Voilà de quoi inspirer un renouveau dans l'éducation Française !

 Belle visualisation à vous !


mardi 28 mars 2017

L'éducation bienveillante, c'est quoi et pourquoi ?

J'ai eu l'occasion de rencontrer Valérie lors d'une université d'été de Peps. C'est un grand plaisir de la retrouver dans cette vidéo :-)

Je trouve que son explication est particulièrement claire. Pourquoi la punition, les violences corporelles et les humilations ne fonctionnent pas ? Que peut-on faire à la place ?


lundi 2 janvier 2017

Loi contre la violence éducative, enfin !

Oh, comme cette année démarre bien, quel beau cadeau de Noël nous avons reçu !!


Voici les efforts de tout un tas de militants récompensés, enfin !

Je vous renvoie vers l'article publié sur le site de l'OVEO (Observatoire de la Violence Educative Ordinaire) :
Ce jeudi 22  décembre 2016, avec le vote définitif de l’article 68 du projet de loi « Égalité et Citoyenneté » par l’Assemblée nationale, l’article 371-1 du Code civil précise désormais que l’exercice de l’autorité parentale exclut «  tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles ». 
Alors sans fessée, sans humiliation, sans punition, comment faire autrement ?

Voici des idées et des liens à diffuser largement :

  • Tout d'abord, voici un article de Catherine Dumonteil Kremer extrait du fabuleux Peps Magazine n°3, (disponible gratuitement au téléchargement en entier ici


  • Ensuite, vous pouvez aller voir du côté de cette liste de discussion, partagée par des milliers de parents à travers la France entière : http://fr.groups.yahoo.com/group/Parents_conscients
  • Vous pouvez également vous inscrire à un atelier de communication non violente avec les enfants, ou des ateliers Faber et Mazlish.
  • Prendre un abonnement à Peps magazine bien sur !
  • Rejoindre un peps café ou en créer un !
  • Rejoindre la liste des parents bienveillants Toulousain si vous êtes dans la région
  • Lire des livres pour comprendre le fonctionnement émotionnel des enfants, par exemple de Filliozat, mais il y a tellement d'autres auteurs que je ne peux tous les citer ici :
  • Et plus largement, prendre soin de vous, de vos besoins, et commencer par être bienveillant avec vous même !!